La Mauvaise passe est une compagnie de théâtre implantée à Arzon (Golfe du Morbihan). Créée en 2021, elle héberge des projets initiés ou (co-)mis en scène par Martin Nadal.

Tentatives de séduction ou entreprises de sabotage, ses créations non-virtuoses dessinent un univers pop et excessif, peuplé d’acteurs-personnages qui traversent le pire, l’évitent de peu ou luttent pour s’en sortir. Chaque performance se conçoit comme une balle perdue, un dérapage ou bien un accident, à partir duquel se dévoilent les petits ratés et autres déconvenues qui font notre existence.


Pas encore familière des salles de spectacle, La Mauvaise passe entraîne son public dans les jardins (Chien de chagrin, Ce Soir on improvise), les salles de classe (L(a) Malade imaginaire), au creux d’une fenêtre, sur un écran d'ordinateur (Ovni.rencontre).

 
fond2.png
127676828_10159037374597996_730922764911137298_o_edited_edited.jpg

MARTIN NADAL

Fondateur, metteur en scène, interprète

Formé au Conservatoire du 19e arrondissement ainsi qu'au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, il est titulaire d'une licence de philosophie (Paris IV Sorbonne) et d'un master d'économie (Sciences Po). Au conservatoire, il met en scène L'île des esclaves de Marivaux et joue notamment dans Grand et Petit de Botho Strauss et Père et Fils de Tourgueniev sous la direction de Jules Audry. En 2017 et 2018, il danse dans Blind Sides d'Andreya Ouamba (MPAA St Germain) et Fragments Mobiles d'Yvann Alexandre (La Conciergerie de Paris). En 2019, il rejoint la compagnie Les Ombres des soirs pour le spectacle La Ferme des Animaux, mis en scène par Youssouf Abi-Ayad et joue dans Une pucelle pour un gorille de Fernando Arrabal, avec la compagnie Ulysse Kaldor. En 2020, il écrit et met en scène Chien de Chagrin avec Siloë Saint Pierre puis ovni.rencontre, un spectacle sur la plate-forme de visioconférence Zoom. En 2021, il joue dans Tristesse animal noir d'Anja Hilling (mise en scène Timothée Lerolle), en tournée aux CDN de Rouen, SN de Cherbourg et Dieppe. La même année, il dirige trois ateliers de performance en ligne à Sciences Po (campus du Havre et Reims) et met en scène L(a) Malade imaginaire, avec Marianne Giraud et Lucie Mazières. En 2023, il sera interprète dans Pink Machine, la dernière création de Garance Bonotto (Cie 1% artistique, SN de Bayeux). 

246320998_1941393429372390_241289174026182763_n_edited_edited.jpg

LUCIE MAZIÈRES

Collaboratrice artistique, co-metteure en scène

Diplômée en Scénographie (Université Sorbonne-Nouvelle) et en Lettres et Arts (Université Paris Diderot), Lucie participe au Pavillon Français Ecole à la Quadriennale de Scénographie à Prague de 2019, aux côtés de Philippe Quesne. Cette même année, elle rejoint la Cie 1% artistique, en tant que collaboratrice artistique de Garance Bonotto sur Bimbo Estate (Les Déchargeurs, Lavoir Moderne Parisien), Pink Machine (Impulsion CDN Caen), Phallus Stories (JerkOff Festival/Point Éphémère, Théâtre de la Reine Blanche). Avec la Compagnie Les Barbares, elle est collaboratrice artistique sur Jeunesse (Théâtre La Flèche, 2019) et signe les costumes sur Les surfeurs de l'économie (Cité de l'Économie) et Mephisto (Haute école de la Manufacture). En 2020, elle assiste Isabelle Janier sur La Promesse (Théâtre de l’Épée de Bois) et co-met en scène avec Christophe Moy BAROUF, une création jeune public pour la Cie Histoire de Sons (médiathèques de la Ville de Paris). En tant que scénographe, elle collabore avec Léa Chanteau sur Daily Fascism et Victoria Sitjà, metteure en scène de l’Académie de l’Opéra de Paris. En 2021, elle co-met en scène Chien de chagrin avec Martin Nadal et Siloë Saint-Pierre (Scénoscope, MC93) puis L(a) Malade imaginaire avec Martin Nadal et Marianne Giraud. 

250914333_403630001314133_5489651775263968318_n_edited.jpg

SILOË SAINT-PIERRE

Metteure en scène, interprète

Siloé commence à étudier le théâtre en passant par la théorie, elle suit une classe préparatoire littéraire option théâtre et valide ensuite sa licence d’Études Théâtrales (Université Sorbonne-Nouvelle). Puis commencent les études pratiques : au conservatoire du 5e arrondissement d’abord avec Stéphanie Farison puis au Conservatoire Régional de Paris avec Marc Ernotte. Elle rencontre aussi avec joie le travail du Clown avec Lucie Valon et Christophe Giordano. Parallèlement elle co-fonde le collectif Club Deseperados qui créent leur premier spectacle en 2019, Desperados to Pluton Mission. En 2020 elle écrit, met en scène et joue dans Chien de chagrin avec Martin Nadal. Elle est actuellement en formation au Conservatoire Royal de Liège.

0_edited.jpg

MARIANNE GIRAUD

Metteure en scène, interprète

Amoureuse des grands textes comme du théâtre performatif, le travail de Marianne est guidé par l’amour de la troupe, avec le Théâtre des Evadés (Je me souviens de  Paul  Platel,  théâtre du Soleil, la Scène 55 de Mougins et Théâtre national de Nice) ou encore la création d’un cabaret de monstres (Théâtre de la Frappe, Thibaut Dichy-Malherme). Alors qu’elle poursuit des études de philosophie, elle est engagée dans la Cie Libre d’Esprit dirigée par Nikson Pitaqaj (Platonov, La Mouette de Tchekhov, Mettez les voiles de Nino Noskin – Théâtre de l’Epée de bois, Cartoucherie de Vincennes). En 2019, elle rencontre Martin Nadal au conservatoire du 19e arrondissement de Paris, et co-met en scène avec lui L’Île des esclaves de Marivaux pour les classes de lycée. Sur son chemin théâtral, d’autres rencontres fortes comme celles de Vincent Auvet, Jean Lespert, Valentina Fago, Habib Naghmouchin, l’école d’improvisation Zeo Academy ou encore Claire Salomon en danse contemporaine qu’elle pratique pendant quinze ans. S’essayant au travail de la voix, entre doublage, voix-off, lectures ou création vocale musicale, Marianne écrit ses propres textes qu’elle met à l’oral sur des scènes slam parisiennes.